Le temps des Fêtes

Bonjour à toute @la_communauté ,

Le Temps des Fêtes qui approche peut représenter une période riche en traditions et/ou en rituels. Il est légitime que certaines émotions puissent émerger ou s’intensifier, des positives comme d’autres impliquant un accueil plus confrontant. Ce temps de l’année peut également ofrrir l’occasion de prendre soin de soi, de s’entourer d’autres personnes, de profiter de petites joies simples et significatives et de se connecter avec des raisons de vivre.

Chaque personne vit cette période à sa manière, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de le faire. C’est pourquoi nous aimerions pouvoir lire vos réflexions en lien avec cette période de l’année.

  • Quelles sont les actions que vous prévoyez poser pour vous apporter du réconfort et prendre soin de vous pendant cette période ?
  • Quel est votre plaisir coupable de ce temps de l’année (qui vous permet de prendre une pause de tout?)
  • Qu’est-ce qui vous permet, en ce temps des Fêtes, de rester un peu en contact avec votre proche décédé, de le garder un peu vivant dans votre coeur ?
  • Quelles sont les pensées positives que vous entretenez, qui vous permettent de continuer d’avancer dans les moments un peu plus difficiles ?

Rappelez-vous qu’il n’y a pas de pression à participer, cet espace est le vôtre et vous partagez au gré de vos envies!

Que cette période soit empreinte de moments doux et de bienveillance.
Nos pensées chaleureuses vous accompagnent.

L’équipe de modération :orange_heart:

2 « J'aime »

Oui c’est une période difficile le Temps de Fêtes. Ça fait 4 ans et 7 mois depuis le suicide de ma fille. Elle aimait beaucoup Noel surtout faire des cadeaux. Elle était très artistique avec les emballages. J’essaie de rendre cette période plus joyeuse pour mes 2 autres enfants, en gardant les traditions. Je reste très nostalgique. Le temps passe mais c’est comme si son décès était hier. Je rêve encore beaucoup à elle. Tout est encore si fragile autour de moi et ma famille. Elle me manque terriblement.

6 « J'aime »

Le 29 Décembre ….1 an , presque 1an que mon Max nous a quitté difficile ce temps des fêtes j’ai juste envie d’être seule c’est normal? J’ai fait un petit souper de noël pour mes petits enfants , et je travaille pour le temps des fêtes … je vais essayer de prendre soin de moi ,gym, Netflix … marches, rien de plus….

4 « J'aime »

Merci pour vos partages @Jass et @Mondeuil. Nos pensées sont avec vous ainsi qu’avec toute la communauté.

Certaines dates significatives peuvent intensifier certains souvenirs et/ou certaines émotions. La recherche d’équilibre dans le temps des fêtes est légitime et il est possible que celle-ci se traduise à la fois par des moments où l’on est entouré de gens et d’autres que l’on passe seul.e. Également, prendre soin de soi, passer du temps en famille et faire du sport sont tous des moyens qui peuvent permettre de mieux vivre les moments plus difficiles. Se prioriser, cultiver l’autocompassion et moins exiger de soi-même peut également se traduire par ces moyens.

Nous vous invitons à cliquer ici pour (re)découvrir quelques stratégies pour faire face aux moments difficiles.

Si vous ressentez le besoin de discuter de votre deuil avec un.e intervenant.e qualifié.e, n’hésitez pas à composer le 1-866-APPELLE (1-866-277-3553, à composer le 535353 pour communiquer par texto ou à cliquer ici pour clavarder avec un.e intervenant.e. Ces services sont confidentiels et disponibles 24/7.

Vous êtes important.e.s. Encore une fois nous vous transmettons douceur et bienveillance.

L’équipe de modération :orange_heart:

3 « J'aime »

C’est fait, Noël 2023 est passé. C’est mon 2è sans lui, le premier ne m’a pas affecté car c’était trop près de son décès, j’étais encore sous le choc de son départ précipité. Les émotions étaient gelées, en dormance, les fusibles avaient sautés. Mais cette année, le matin de Noël m’a monté directement au coeur. Mon partenaire de vie n’y était pas, seule j’ai dû préparer tout sans lui, je me vois en pyjama dans la cuisine sans lui à mes côtés à mettre la main à la pâte. J’ai vécu une nostalgie, une grande tristesse, j’ai vécu un manque immense de ses encouragements, ses sourires et de son aide précieuse à ce moment là.

J’ai pris quelques moments pour vivre ces émotions de tristesse et me remémorer et par la suite j’ai mis de la musique d’ambiance qui m’a amené une accalmie et ainsi j’ai pu continuer mes préparatifs avec succès. Il faut être fort pour ainsi vivre au travers ces moments de tristesse, de désarroi, se relever et continuer notre chemin en demeurant positifs tout en gardant la tête haute.

À tout ceux qui en ont vécu autant, chapeau nos sommes des guerriers!

🩵

3 « J'aime »

@Cachou ,
Chapeau à vous d’avoir utilisé des stratégies pour vivre vos émotions le plus sereinement possible, malgré ce manque et cette nostalgie. Profiter de quelque chose que vous aimez, pour retrouver un peu de calme, et l’intention de demeurer positif, tout en se permettant de prendre une pause quand elle s’avère nécessaire.
Bravo et merci pour votre partage qui, j’en suis certaine, pourra en inspirer plusieurs.

Stéphanie :purple_heart:
Équipe de modération

2 « J'aime »

Ça y est, pour moi aussi, premier temps des fêtes terminé. L’événement est récent, mon père s’est suicidé il y a moins de 2 mois.

J’ai pleuré tous les jours depuis, toutes les nuits. J’ai participé aux réunions familiales de Noël et du Jour de l’An en me forçant pour mes jeunes enfants, pour ne pas trop leur gâcher leur Noël. Le mien pourtant était gâché. Les funérailles ont également eu lieu entre les festivités. Nous voulions commencer 2024 avec cette dure épreuve derrière nous, mais déception : 2024 a commencé avec le douloureux souvenir. Au tintement des coupes de champagne à minuit tapant, je me suis effondrée. Ce n’est pas derrière moi… C’est encore bien présent…

Je viens souvent ici, lire vos histoires, elles me font sentir moins seule, me font comprendre que j’ai besoin de temps. C’est difficile de prendre le temps, je vous souhaite tous les moments de recueillement dont vous aurez besoin en 2024 et je me souhaite la même chose!

4 « J'aime »

Chère @Lisy,

Sincèrement désolé pour la perte de votre père tout récemment. Vous avez bien raison, lorsque l’on a des enfants l’on remue des montagnes pour leur bien être, souvent au détriment du nôtre, tout est dans le dosage. Cela est très louable et vous verrez avec le temps que ceux-ci, vos enfants, vous feront progresser positivement dans votre deuil car les enfants c’est la vie.

Lorsque la perte de notre être cher survient près des festivités de fin d’année il est très difficile d’être dans l’esprit des réjouissances, surtout les premières années. Votre perte est toute récente, vous êtes si fragile et peut-être encore dans la brume, donnez vous le temps de vivre ce que vous avez à vivre et accordez vous du temps pour vivre vos émotions selon votre gré, seule ou entouré de votre famille ou amis. C’est plate à dire mais il faut beaucoup de temps et de repos afin de cheminer dans le deuil. Je vous souhaite un bon cheminement, de belles réflexions et des moments pour vous remémorer de doux souvenirs de votre père. :mending_heart:

3 « J'aime »

Merci @Cachou pour votre message qui me fait du bien. :purple_heart:

3 « J'aime »

En ce début janvier, nos pensées accompagnent toute @la_communauté. Que la nouvelle année puisse vous apporter renouveau, apaisement, douceur et réconfort. Surtout, nous vous souhaitons de pouvoir profiter d’un quotidien à l’image de vos besoins et de vos aspirations.

Vous êtes toujours les bienvenus pour partager et échanger, en commentaire à cette publication, vos souhaits pour vous-mêmes et pour les autres membres.

Cela peut prendre la forme de réflexions aussi, quelles qu’elles soient. On adore vous lire!

Nous pensons à vous,

L’équipe de modération :orange_heart:

4 « J'aime »