La fête de Pâques

Pâques, c’est souvent synonyme de rencontres de familles et de bons repas. Cette fête peut être l’occasion de profiter des congés qui l’entourent pour passer du temps avec son entourage et/ou pour vous faire plaisir.

Quelle signification a Pâques pour vous? Quel impact (s’il y a lieu) a cet événement sur votre deuil? Quelles émotions cette fête suscite-t-elle et que faites-vous pour prendre soin de vous?

N’hésitez pas à en discuter entre vous ici, cet espace de discussion est le vôtre. Prenez soin de vous.

L’équipe de modération :orange_heart:

2 « J'aime »

Pour moi et ma conjointe la fête de Pâques est très difficile même après 20 ans. Le vendredi Saint du 19 Avril 2003 le matin je suis descendu au sous-sol avec 2 petits shooter (gin) et on a pris ça enssemble, ensuite il a été travailler à son entreprise, le soir il a sortie avec ses amis, il est revenu à la maison aux environs de 5:30hrs le matin ensuite il est reparti, moi et ma conjointe sommes levés et aller voir s’il était dans sa maison en construction parce que c’était la dernière fois qu’il y allait, à notre arrivé notre garçon [s’était enlevé la vie]* au sous-sol. Ce fût une fin de semaine très très dûr pour nous. Donc Pâques n’est pas une fin de semaine facile.
Merci

*ce passage a été modifié conformément aux conditions d’utilisation du forum.

2 « J'aime »

Nous sommes de tout cœur avec vous @Norm. Ce n’est pas une période facile. Il est légitime que les émotions s’intensifient dans les moments significatifs comme celui-ci. Il n’est pas possible d’enlever toute la douleur associée au deuil, et en même temps prendre soin de vous et vous connecter à ce que vous aimez peut aider à traverser les journées plus difficiles.

Les services des centres de prévention du suicide s’adressent aussi aux personnes qui ont perdu un proche par suicide. N’hésitez pas à faire appel à eux. Il est important de parler, d’être écouté et guidé par un intervenant si ça ne va pas. On peut aussi parler à un proche de confiance.

Sachez également que vous pouvez téléphoner au 1 866 APPELLE (1 866-277-3553), clavarder avec un intervenant ici ou composer le 535353 pour communiquer par texto. Ces services sont gratuits, confidentiels et disponibles 24/7. Des intervenants qualifiés peuvent vous accompagner. Prenez soin de vous.

Ariane :orange_heart:
Équipe de modération

2 « J'aime »

Chers membres de @la_communauté,

En cette fin de semaine de Pâques, nous tenons à vous transmettre nos salutations les plus chaleureuses. Que vous célébriez cette fête ou que vous profitiez d’un long week-end, nous espérons que vous trouverez du réconfort en cette période.

Ce moment-ci de l’année peut être une occasion pour certain.e.s de prendre un moment de pause bien mérité, de se détendre, de passer du temps avec ses proches, de faire quelques activités ou de se ressourcer.

Dans cet esprit, nous vous invitons à partager, au gré de vos envies, les douceurs, activités ou autres que vous avez prévues pour les prochains jours. Ce peut aussi être des réflexions en lien avec votre deuil, votre situation, l’expression de votre ressenti, bref tout élément que vous souhaitez déposer ici pour vous décharger, échanger ou rapprocher la communauté.

Nous vous souhaitons une belle fin de semaine!

L’équipe de modération :orange_heart:

7 « J'aime »

Merci tellement oui très difficile

4 « J'aime »

@Patout, nous sommes de tout cœur avec vous. N’hésitez pas à partager ici comment vous avez vécu cette période de Pâques, que ce soit en soulignant vos victoires, en identifiant vos moyens pour gérer les moments plus difficiles ou en partageant toute autre réflexion. La communauté est là pour recevoir vos mots.

Nous vous partageons également cet article de suicide.ca qui propose des stratégies d’adaptation pour faire face aux moments difficiles.

Prenez soin de vous.

Ariane :orange_heart:
Équipe de modération

1 « J'aime »

Le 27 mars était son anniversaire de naissance et le 31 mars, Pâques, sans lui(mon amoureux). Ça été une semaine très éprouvantes. J’avais pris 2 semaines de vacances pour célébrer ses 65 ans et passer Pâques avec lui. Mes vacances, mes/nos plans ont tombé à l’eau. J’ai ressenti de la colère mais aussi de la peine. Comment a-t-il pu me faire ça? S’enlever la vie mais d’une façon très tragique. Je ne pourrai jamais oublié ce geste. :sob: :sob: :rage:

4 « J'aime »

@Lamer, malheureusement il est tout à fait légitime de vivre des émotions contradictoires simultanément pendant le processus du deuil par suicide. Bien que l’on aimait et chérissait la personne qui s’est enlevée la vie, il n’est pas rare de ressentir des émotions de peines et de la colère en même temps.

La personne disparue a commis un geste tragique, violent et irrévocable sans nous consulter, il est tout à fait normal de se sentir trahi et abandonné suite à son suicide. L’on se retrouve seul, démuni, hors contrôle devant le fait accompli. Notre monde tel on le connaissait avant leur départ a tout simplement basculé, le sol s’est ouvert sous nos pieds, nous sommes dans le vide et l’on doit composer avec tout ces nouveaux sentiments, l’extrême tristesse, la douleur, la peine, la colère et j’en passe. Ce sont des passages de notre deuil qui sont extrêmement difficiles à vivre mais l’on doit laisser toutes ces émotions faire surface au fur et à mesure qu’elles se présentent, l’on doit faire face à la tempête lorsqu’elle se lève devant nous. Toutes ces émotions doivent être exprimées afin de nous libérer par la suite. Avec le temps les tempêtes s’affaiblissent et s’espacent dans le temps mais entretemps l’on doit y faire face.

Vivez ce que vous avez à vivre, prenez soins de vous et après chaque tempête accordez vous du temps de repos. :heartpulse:

2 « J'aime »